Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

J'aime les portugaises

Suite à mes péripéties de la semaine dernière, je sors la tête de l'eau et, ce n'est pas qu'une image... Ah ben oui, après les coupures de courant qui nous ont mis profond dans la mierda au boulot, ce sont les toilettes qui nous ont mis dedans !!!

Un matin, après une trop courte nuit, j'arrive au boulot, la tête enfarinée, à 06h50...

Premier son : splouch ! Hein quoi, je perds les eaux !!!

Non non, je ne suis pas enceinte, je l'ai juste rêvé la nuit dernière alors, encore à moitié endormie, ça a été ma première réflexion.

Devant moi, une vision, comment dire, apocalyptique !!! Oui, je crois que c'est le bon terme... Une surface de 90m² de MOQUETTE, recouverte de 2-3 cm d'eau à éponger seule, à 06h50 du matin... oui c'est bien ça... A-PO-CA-LYP-TI-QUE !

Prenant mon courage à deux mains, ainsi que mes talons (autant se mettre pieds nus avec le pantalon relevé...), je me mets en "chasse" de la fuite... Jeu de mot franchement pourri car, c'était bien elle qui fuyait...

Dans mon malheur, heureusement que nous n'avons pas de voisins en dessous. Quoique du coup j'aurai été informée plus tôt de la fuite. Enfin bref...

Après avoir réussi à couper l'eau, relevé tout ce qui traînait au sol (tours PC, multiprises, dossiers...) sans me prendre une seule châtaigne ou finir électrocutée, me voilà, pieds nus, en train d'éponger les 90m² de bureau, à 07h00 du matin, avec pour seule et unique aide une portugaise et un seau.

J'ai finalement terminé vers 09h00 (après 2h00 et un nombre incalculable de seaux remplis)... Heure à laquelle mon "boss" est allé acheter un aspirateur à eau et là, bizarrement, ça a été beaucoup plus facile.

Depuis, chaque matin, j'ai l'impression que je vais tourner de l'œil quand je rentre dans le bureau. Oui, l'équation : sol humide + moquette + chaleur + non aération + non nettoyage depuis... oh... le début (soit à peu près 10ans) ben, je vous garanti que même l'épandage des champs qui se prépare à côté de chez moi ben ça sent franchement meilleur !!!

Et vous, la poisse elle vous poursuit aussi ou c'est juste moi ???


NB : mon titre, pour rendre hommage à ce merveilleux ustensile, sans lequel je ne sais comment j'aurai fait ! Mais, j'ai peur d'attirer des pervers avec ce genre de titre (je ferai attention la prochaine fois)

Commentaires

  • Bonne chance et ne perd pas courage! :)

    Marie.

  • Merci pour les encouragements Marie, j'en ai grandement besoin et merci pour ce 1er commentaire !!! ;-)

Les commentaires sont fermés.