Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Yéti... ou comment foutre la honte

    La semaine dernière, vendredi pour être exacte, j'ai décidé de prendre soin de moi...

    Ceci n'arrivant que rarement, cela vaut le coup d'être expliqué !

    En effet, avec un boulot à plein temps (genre 40h/semaine, oui je sais, il y en a qui bossent plus mais il y en a qui bossent moins aussi voire, pas du tout ! Bref...), un trajet de 1h00 aller-retour pour le taf, récupérer Microbe chez la nourrice, préparer le repas... avec tout ça, ben moi, j'ai juste le temps de me laver, me maquiller et me coiffer rapidos. C'est déjà pas mal vous me direz mais, il y a une chose, qui différencie très souvent un homme d'une femme, c'est : la couverture capillaire !

    Et chez moi, en tant que brune, ben je peux vous dire que ma couverture capillaire me tient chaud l'hiver... Allez, j'exagère un peu mais, quand, depuis au moins 2 mois (oui oui tant que ça), je n'ai pas pris le temps de m'épiler... ben, je vous laisse imaginer...

    Femme poilue

    Crédits : Skullduggery

    Donc, vendredi dernier, j'ai décidé de m'attaquer à mes jambes (aisselles, maillot, moustache...), surtout que samedi, j'étais de bâpteme et, comme je suis la marraine, je savais qu'on allait me regarder et, je voulais que ce soit pour autre chose que mes jambes velues ! Attendez, j'ai acheté une superbe robe pour être belle pour le bâpteme de ma filleule, et pour une fois que je montre mes jambes je n'allais pas tout gâcher !

    Donc, je disais, vendredi soir, je me fais couler un bon bain histoire de bien ramollir la peau et extraire les follicules (oui je sais, c'est très glamour).

    Après un bain interminable d'une longueur relativement correcte, je m'attaque à l'arrachage des dits poils... En même temps, épiler des poils longs c'est franchement plus simple que des poils courts !

    Ma besogne faite (au moins 3/4 d'heure d'arrachage intensif !), je vide la baignoire, sors de celle-ci et commence à me sécher...

    Microbe entre dans la salle de bains peu après, regarde la baignoire se vider (il a une certaine fascination pour les baignoires qui se vident... je ne sais pas d'où ça lui vient... bref...) et à la fin... il restait une quantité astronomique de quelques poils dans le fond de la baignoire et c'est là que Microbe me dit :

    " Maman, tu as coupé tes cheveux ??? "

    ...

    Ah ben ouais, ça fait 2 mois quand même...